Le Hockey en général

Le Hockey en général

Le Hockey, 

Les Matchs de Hockey sénior sur gazon se dispute en 2 * 35 minutes avec une mi-temps de 10 minutes.
La composition d'une équipe est de 11 joueurs + les remplaçants.
Chaque joueur doit être équipé d'une crosse, d'une paire de chaussures avec crampons, d'un gant main gauche et de protège tibias.
Les joueurs n'ont le droit de frapper la balle qu'avec cette partie plate.

Principes du jeu

Terrain de hockey sur gazon

Arrosage d'une pelouse synyétique de hockey sur gazon (pour la rendre plus glissante)

Généralités

Article détaillé : Règle du hockey sur gazon.

  • Le hockey sur gazon met aux prises deux équipes de onze joueurs chacune sur un terrain de 91,40 mètres de long sur 55 mètres de large.
  • Un match de hockey est constitué de quatre quart-temps de 15 minutes (FIH) ou de 17,5 minutes (Euro Hockey League)
  • La balle ne peut toucher que le côté plat de la crosse.
  • Les joueurs ne peuvent toucher la balle avec aucune partie du corps, excepté le gardien. Les joueurs de champ peuvent toucher la balle avec la main si ce n'est pas volontaire et que la main est placée sur la crosse.
  • Un but est validé uniquement si la balle a été frappée ou déviée par un joueur quelconque situé dans le cercle avant de rentrer dans le but (le cercle est un demi-cercle de 16 m tracé à partir du centre du but).
  • L'équipe gagnante est celle qui a marqué le plus de buts à la fin du temps règlementaire. Si les deux équipes ont marqué le même nombre de buts, alors le match est déclaré « match nul ». Sauf si c'est un match de coupe ; en cas d'égalité les deux équipes choisissent 5 joueurs chacune qui vont procéder à une série de shoot out (un joueur part des 22 m et a 8 secondes pour marquer face au gardien).

Équipement

La crosse ou stick

Haie d'honneur composée par des joueurs et leurs sticks de hockey à la sortie d'une messe de mariage catholique (Belgique, 2016.)

La crosse (en français européen) (ou stick) ou bâton (en français nord-américain) est droit dans sa partie haute, équipée d'une grip, similaire à celle d'une raquette de tennis, la partie basse est courbe et possède une face bombée (la face extérieure) et une face plane (la face intérieure). Seul l'usage de cette face plane est autorisé pour frapper ou dévier la balle. La crosse est traditionnellement en bois mais de plus en plus souvent de matières composites comme le carbone ou le Kevlar sont utilisées pour sa fabrication. La crosse proprement dite doit pouvoir entrer dans un rond d'un diamètre d'intérieur de 5,10 cm. La courbure de la crosse a aussi ses restrictions. Des courbures toujours plus importantes ont engendré ces dernières années des tirs aériens non sollicités, source potentielle d'accidents graves en cours de match. La courbe maximale donc a été ramenée à 25,4 mm (1") et ce depuis le 1er septembre 2006. Dans la zone euro, il n'est pas rare de voir les deux arbitres d'une rencontre procéder avant le match à un contrôle de courbure avec comme seul outil une pièce de deux euros tenue verticalement qui ne peut pas passer sous le stick posé sur une surface plane.

Le pénalty corner, short corner ou "P.C."

Un joueur placé à 9,14 m du poteau de but doit passer la balle à un joueur de son équipe qui la bloque en dehors de la zone. Il y a souvent un bloqueur et un tireur. Il y a 4 joueurs plus le gardien de l'équipe adverse dans le but qui doivent bloquer la balle ou la dévier.

La balle

Une balle de hockey pèse entre 156 et 163 grammes pour les habituelles mais il existe des balles plus légère pour les jeunes. Anciennement fabriquée en cuir à l'époque où ce sport se pratiquait avec des crosses en bois sur un terrain en gazon naturel, elle est aujourd'hui faite de matériaux plastiques. Creuse à l'intérieur, la balle est la plupart du temps lisse mais de très petits cratères sont acceptés. Ces dernières sont souvent utilisées sur un terrain en gazon synthétique « mouillé » parce qu'elles ont, à l'image des balles de golf, plus de portance.

Équipement du gardien de but

Le gardien de but porte un maillot de couleur différente de celui des dix autres joueurs de l’équipe ainsi que celui de l’équipe adverse. Il utilise des accessoires de protection : casque, plastron, coquille, guêtres, coudières, sabots et gants. Certains gardiens masculins portent une protection supplémentaire afin de protéger la pomme d'Adam. La tenue du gardien de but doit obéir aux règles et aux normes de la FIH afin de ne pas augmenter de manière artificielle sa corpulence.

Le gardien peut jouer la balle avec chaque partie de son corps mais doit être vigilant à ne pas la coincer sous lui ou dans son equipement, sans quoi l'arbitre siffle un pénalty-corner. Il peut aussi se servir de son stick. Il peut jouer la balle seulement dans sa zone de gardien. En dehors de celle-ci il peut seulement jouer avec la crosse.

Équipement des autres joueurs

Similaire à celui des joueurs de football (soccer) : maillot, short, chaussettes, protège-tibias, plus éventuellement gants de protection. Chaussures équipées de crampons en fonction de la nature du terrain. Le port du protège-dents et des protège-tibias est obligatoire. Sur les phases de pénalty-corner, certains joueurs portent un masque de protection qu'ils sont tenus d'enlever dès que la phase est terminée.

Hockey en salle

Le hockey en salle s'est développé dans les années 1950 pour permettre une pratique hivernale du hockey sur gazon dans les pays européens. Le jeu oppose deux équipes de cinq joueurs (plus le gardien) (jusqu'en 2013 il y en avait six )sur un terrain de handball (dimensions de 40 mètres par 20 mètres) avec utilisation des buts de handball (dimensions de 3 mètres par 2 mètres). Le terrain de hockey en salle est délimité par des bandes de renvoi (20 poutres en bois de 4 mètres de longueur, de 10 à 15 cm de largeur et de 15 cm de hauteur) disposées sur les lignes de touche pour empêcher la balle de sortir. Les règles du hockey en salle sont les mêmes que celles du hockey sur gazon. Pourtant, quelques modifications ont été apportées (essentiellement pour assurer la sécurité des joueurs et améliorer la vitesse du jeu) :

  • il est interdit de frapper la balle (seul le « push » — balle poussée — est autorisé),
  • il est interdit de lever la balle sauf pour un envoi au but,
  • la présence des bandes de renvoi sur les lignes de touche accélère la vitesse du jeu,
  • il y a des longs corners et des penalty corners (PC) au hockey en salle.
  • il ne faut pas toucher la balle avec une autre partie que la crosse.
  • il ne faut pas qu'il y ait plus de deux appuis sur le sol.
  • on ne peut pas tirer en direction d'un joueur adverse qui a sa crosse à terre à moins de 10 mètres

toute l'association
Se connecter